Promesses perdues

Les yeux fermés jusqu’au petit matin
Mon corps noyé dans la douce pénombre
Vogue parmi les rêves portés par le vent
Et s‘évaporent toutes mes belles promesses

Je respire en équilibre entre deux néants
Le temps se brise et éclate en mille soleils

Publicités